Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d'Orsay
 

MicrOTOFq (Bruker. 2009)



   

Contacts :

Delphine ARQUIER - Envoyer un mail

Tanya CULHAOGLU - Envoyer un mail

Bât. : 410 rdc


01 69 15 47 65

01 69 15 33 76

Source : ESI (Electrospray) ou APCI (Ionisation Chimique à Pression Atmosphérique)

Analyseur : tandem : Quadripôle couplé à un temps de vol (Tof)

Gamme de masse : illimitée en théorie

Renseignements obtenus : On obtient les ions pseudo moléculaires MH+ et MNa+ (et MK+). La précision de mesure (inférieure à 5 ppm) et la haute résolution (R=15000) permettent d’accéder à des formules brutes.Grâce au mode MS/MS, on peut obtenir des informations structurales.

Principe :

En ESI, un champ électrique charge les gouttelettes (solvant + soluté) sortant du capillaire. Le solvant est évaporé par collision avec un gaz inerte. Les gouttelettes se scindent jusqu’à conduire à des ions totalement désolvatés et éventuellement multichargés. En APCI, les molécules sont ionisées à partir de décharges d'électrode couronne.

Options diverses : Introduction de l’échantillon par chromatographie liquide + passeur d'échantillons (Dionex U3000) ou introduction directe.