Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d'Orsay
 

DSQ (Thermo Scientific. 2004)



   

Contacts :

Delphine ARQUIER - Envoyer un mail

Tanya CULHAOGLU- Envoyer un mail

Bât. : 410 rdc


01 69 15 47 65

01 69 15 33 76

Source : Impact Electronique (IE) ou Ionisation Chimique (IC) avec de l’ammoniac

Analyseur : Quadripôle

Gamme de masse : m/z 30-1000

Renseignements obtenus : En impact électronique, sont obtenus l’ion moléculaire M+. ainsi que ses fragments. En ionisation chimique, c’est l’ion pseudo moléculaire qui est obtenu (MH+ ou MNH4+).

Principe : L’impact entre le faisceau d’électrons et les molécules d’échantillon provoque l’ionisation de ces dernières. M + e- --> M+. + 2 e- . L’instabilité de l’ion M+. provoque sa fragmentation. L’ionisation chimique se différencie de l’impact électronique par l’ajout d’un gaz ionisable dans la chambre d’ionisation. M + NH4+. --> MH+ + NH3. et M + NH4+. --> (M + NH4)+

Options diverses : Introduction de l’échantillon par chromatographie en phase gazeuse (Thermo. Trace GC) ou introduction directe.