Étude de thermoélectriques



L’étude de nouvelles familles de matériaux pour la thermoélectricité est une des voies de recherche explorées dans le laboratoire au cours des dernières années. Les résultats présentés ici portent sur un composé de la famille des oxychalcogénures, BiCuSeO.

L’analyse des structures cristallographique et électronique de ces matériaux permet de définir les différentes interactions présentes au sein ce matériau, mais aussi de connaitre la densité d’état du matériau.



Les analyses de structures nous permettent de mettre en évidence des interactions intra-couches de nature différentes ([Bi2O2]2+ : de type ionique et [Cu2Se2]2- : de type covalente).

La densité d’état présentée ici nous montre que la couche chalcogène (cuivre/sélénium) est la principale contribution à la conduction électronique.

La complémentarité simulation/expérience dans ce type d’étude nous a permis de décrire précisément la structure de BiCuSeO. En effet, bien que la structure cristallographique soit celle d’un composé en couches, les propriétés de transport électriques du matériau sont plus proches de celle d’un matériau 3D, avec une densité d’état de type parabolique, ce qui rapproche ce type de composé d’un intermétallique ou des alliages métal-chalcogènes.