Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d'Orsay

Laboratoire d'Etude des Matériaux Hors Equilibre - LEMHE

Fabienne Berthier

Fabienne

Directrice de Recherches
LEMHE - ICMMO - Bât 410
Université Paris Sud
15, rue Georges Clémenceau
91405 Orsay Cedex
FRANCE

Tél : 01.69.15.50.77
fabienne.berthier@u-psud.fr

Responsabilités

Thème de recherche

  • Simulations numériques multiéchelles: structure cristallographique et composition chimique des interfaces d'alliages, cinétiques de croissance de co-dépôts

Activités de recherche

  • Ségrégation interfaciale
    • développement de méthodologie pour l'étude de la ségrégation
    • décomposition des forces motrices de ségrégation
    • agrégats bi-métalliques
  • Cinétiques de croissance d'alliages (ANR SEAMAN)
    • simulations Monte Carlo cinétique (adsorption/désorption/diffusion superficielle)
    • modélisation multiéchelle des processus de germination/croissance : Dynamique d'Amas, formalisme d'Avrami
  • Modélisation des cinétiques électrochimiques
    • systèmes dynamiques non-linéaires
    • spectroscopie d'impédance électrochimique
    • développement d'outils garantis pour l'identification

Parcours professionnel

2006-
Directrice de Recherche au CNRS (Section 15)
1997

Habilitation à diriger des recherches, spécialité chimie des matériaux,Université de Paris-Sud 11

1989-2006
Maître de Conférences, Université de Paris-Sud 11
1989
Ingénieur Recherche RENAULT
1986-1988
Doctorat, spécialité Electrochimie, INP Grenoble
1985-1986
DEA, spécialité Electrochimie, INP Grenoble
1985
Ingénieur ENSEEG , INP Grenoble
   

Propositions de stagesNouveau !

 

  • Traitement multi-échelle des cinétiques de transition de phase : de l'échelle atomique à l'échelle mésoscopique

    Les approches multi-échelles apparaissent de plus en plus comme un point de passage obligé pour assurer le lien entre les échelles atomique et macroscopique en science des matériaux. De ce point de vue, la dynamique d'amas est une méthode de choix pour traiter l'échelle mésoscopique lors des transitions de phase procédant par germination-croissance (par exemple la précipitation dans les alliages métalliques).

    Cette méthode, de type cinétique chimique, est très simple à mettre en œuvre mais sa simplicité apparente cache un certain nombre de questions physiques délicates, que seule une comparaison détaillée entre simulations à l'échelle atomique (de type Monte Carlo) et mésoscopique (dynamique d'amas) permet de trancher. Cette démarche a été initiée avec succès il y a quelques années et l'objectif du stage est de rendre cohérente les approches atomistiques et mésoscopiques de la diffusion régissant la croissance des amas lors de la précipitation dans les alliages. Cette étude, principalement effectuée par simulation numérique se fera en étroite collaboration avec B. Legrand du SRMP du CEA Saclay

Enseignement

  • Préparation à l'Agrégation Interne de Sciences Physiques : Cours de Chimie des Solutions et d'Electrochimie, leçons de Chimie (Univ Paris-Sud 11 )

Stage d'Arnaud Lequien

Publications récentes

    Déposition, co-déposition, surfaces

  • I. Braems, F. Berthier, J. Creuze, R. Tétot et B. Legrand, Phys. Rev.B 74 (11), 113406, 2006.
  • A. Hallil, R. Tétot, F. Berthier, I. Braems, and J. Creuze, Phys. Rev. B. 73, 165406, 2006.
  • Ségrégation interfaciale

  • F. Lequien, J. Creuze, F. Berthier, B. Legrand. J. Chem. Phys. 125 (2006) 094707.
  • V. Moreno, J. Creuze, F. Berthier, C. Mottet, G. Tréglia et B. Legrand. Surface Science 600-22 (2006) 5011-5020
 

 
11 février, 2011