Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d'Orsay

Laboratoire de Chimie Inorganique - LCI

Thème 4: Complexes métalliques pour la production d’hydrogène

Ally Aukauloo, Marie Sircoglou


 

L’électrolyse de l’eau au sein d’électrolyseurs à membrane échangeuse de proton (PEM) présente un certain nombre d’avantages  par rapport au procédé traditionnel alkalin. Les appareillages de production d’hydrogène sont plus petits, donc propices à un usage domestique, et permettent d’obtenir le dihydrogène avec un haut degré de pureté. Le principal défaut provient du coût de cette technologie (catalyseurs à base de platine et polymère électrolyte coûteux). Des solutions alternatives à ces deux éléments sont donc à trouver. Pour notre part, nous travaillons au développement de complexes moléculaires de métaux de transition de la première période capables de remplacer le métal noble du catalyseur utilisé à la cathode pour effectuer la réaction de production de dihydrogène dans ces électrolyseurs.

Résultats récemment publiés:
Monometallic Cobalt–Trisglyoximato Complexes as Precatalysts for Catalytic H2 Evolution in Water J. Phys. Chem. C 2013, 117, 17073–17077.

Implementing Molecular Catalysts for Hydrogen Production in Proton Exchange Membrane Water Electrolysers. Coord. Chem. Rev. 2012, 256, 2435-2444

Structural, Electronic, and Theoretical Description of a Series of Cobalt Clathrochelate Complexes in the Co(III), Co(II) and Co(I) Oxidation States. J. Phys. Chem. A 2011, 115 (5), 911-922.

Cobalt Clathrochelate Complexes as Hydrogen-Producing Catalysts. Angew. Chem. Int. Ed. 2008, 47 (51), 9948-9950.

 

Retour à la liste des thèmatiques de l'équipe